banniere
banniere
banniere
banniere
banniere

logo

Conférenciers d’honneur

john-horne

John Horne

Membre de la Royal Irish Academy, John Horne est professeur d’histoire européenne contemporaine à Trinity College (Dublin). Il est spécialiste de l’histoire de la France du XXe siècle et de la Grande Guerre, dans une perspective comparative et transnationale.

Parmi ses publications les plus récentes, on compte War in peace : paramilitary violence in Europe after the Great War, Oxford University Press, 2012 (avec Robert Gerwarth); A Companion to World War One, Wiley-Blackwell, 2010 et, en langue française : 1914, les atrocités allemandes : la vérité sur les crimes de guerre en France et en Belgique, Tallandier, 2011 (avec Alan Kramer) et Vers la guerre totale : le tournant de 1914-1915, Tallandier, 2010.

Site internet : www.tcd.ie/history/staff/jhorne.php

Pavillon De Sève (UQAM), samedi 26 avril, 14h30-16h15 : "The Long Road of the West: France, Modernity and the Great War"

martha-hanna

Martha Hanna

Martha Hanna est spécialiste d’histoire contemporaine de la France et particulièrement de la Grande Guerre dans une perspective culturelle. Diplômée de Georgetown University, elle est professeur à l’Université du Colorado à Boulder.

Elle est l’auteur, entre autres, de The Mobilisation of Intellect French Scholars and Writers during the Great War, Harvard University Press, 1996 et, en langue française, Ta Mort serait la mienne : Paul et Marie Pireaud dans la Grande Guerre,  Editions Anatolia, 2008.

Site internet : spot.colorado.edu/~hanna/

Luncheon (Hôtel des Gouverneurs), vendredi 25 avril, 12h30-14h15 : "Somewhere in Belgium or France it don't matter which : Seeing France through Foreign Eyes, 1914-1918"

christopher-clark

Christopher Clark

Christopher Clark est Professeur d’histoire de l’Europe contemporaine et Fellow au St. Catherine’s College de Cambridge.  Il a été élu Fellow de la British Academy en 2010.  D’origine australienne, il a commencé ses études universitaires à l’Université de Sydney et a obtenu son PhD à l’Université de Cambridge.

Parmi ses nombreuses publications on notera Iron Kingdom. The Rise and Downfall of Prussia, 1600-1947 (Penguin/Harvard, 2006) et Kaiser Wilhem II. A Life in Power (Penguin, 2009).  Son livre le plus récent, The Sleepwalkers : How Europe went to war in 1914 (Allen Lane/HarperCollins, 2013), retient plus particulièrement l’attention dans le cadre du 60e Congrès de la Society for French Historical Studies.

Site internet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">www.hist.cam.ac.uk/directory/Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pavillon De Sève (UQAM), vendredi 25 avril, 16h30-18h15 : "France and the Origins of the Great War".

Conférence commanditée par le consulat général de la République fédérale d'Allemagne à Montréal.

Prost

Antoine Prost

Antoine Prost est professeur émérite à l'Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne.  Il a dirigé le Centre d'histoire sociale du XXe siècle et préside le Comité scientifique et pédagogique de la Fondation nationale de la Résistance, le Conseil scientifique du Mémorial de Verdun, ainsi que le Conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Il a consacré sa thèse d'État, intitulée Les Anciens combattants et la société française, 1914-1939, aux suites de la Grande Guerre.  Parmi ses nombreux autres travaux on peut signaler : Douze leçons sur l'histoire (Paris, Seuil, 1996) ; Penser la Grande Guerre : un essai d'historiographie (co-écrit avec Jay Winter, Paris, Seuil, 2004) ; La Grande Guerre expliquée à mon petit-fils (Paris, Seuil, 2005) ; et tout récemment, Du changement dans l'École - Les réformes de l'éducation de 1936 à nos jours (Paris, Seuil, 2013).

Site internet : http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/le-role-du-conseil-scientifique-par-antoine-prost

Hôtel Hyatt, Place des Arts, samedi 26 avril, 18h30-21h00 : "Quelle guerre la France commémore-t-elle en 2014?"